Mots-clés

Derniers sujets
» Projet balances
Jeu 16 Nov - 10:58 par Admin

» Périodes florales, Observations, Actions
Ven 17 Fév - 16:43 par COCO66

» Ruche écologique et barrettes
Sam 17 Déc - 19:28 par COCO66

» Ruche révolutionnaire
Lun 28 Nov - 18:18 par Admin

» Récolte du miel
Sam 23 Juil - 17:26 par Admin

» Essaims sur 5 cadres reines en ponte
Sam 25 Juin - 18:53 par Admin

» La méniponiculture
Mar 14 Juin - 21:00 par Admin

» Ruche écologique et barrettes: Lutte VARROAS
Dim 15 Mai - 22:40 par COCO66

» Miel du BRESIL
Sam 9 Avr - 10:01 par Admin

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


La vie d’un essaim sauvage à l’état naturel (hors intervention humaine).

Aller en bas

La vie d’un essaim sauvage à l’état naturel (hors intervention humaine).

Message par COCO66 le Sam 19 Déc - 22:58

Comportement  d’une telle colonie :

• A la douce saison printanière, la colonie pour survivre dans son milieu naturel doit perpétuer la race et rechercher un habitat sain.
• Elle construit ses rayons de cires fraîches avec des alvéoles très fines à la taille qui lui convient. A l’état sauvage, l’abeille ne vit pas dans les vieilles cires.
• La vie de la colonie est une organisation très élaborée, elle fonctionne de manière innée. Chaque caste connait sa tâche de l’instant et participe au besoin de la colonie quand elles ne sont pas dérangées ni stressées.
• L’abeille agit toujours pour l’intérêt de la colonie, jamais pour le sien personnel. Elle peut même se sacrifier pour défendre son nid et son butin.
• Union étroite et harmonieuse entre la colonie et la nature, c’est à bénéfices mutuels :
- La colonie par ses récoltes de nectar/pollen/propolis,
- La nature pour sa fécondation/pollinisation en échange de nectar et pollen délicatement parfumé et attractif offert à l’insecte pollinisateur...
C’est la symbiose : l’idéal de comportement et de respect  réciproque !
• Prévoyante,  la colonie constitue ses réserves de façon conséquente de manière à traverser la longue période de fin d’été jusqu’aux nouvelles douceurs du printemps suivant. Ses réserves sont très diversifiées, elles représentent les récoltes au fil des floraisons réparties sur l’ensemble de ses rayons de cire fraîche de l’année.
• Elle dispose de divers miels, pollens et évidemment de propolis variée.
• Une nourriture diversifiée et de très bonne qualité : vitamines, minéraux, flavonoïdes, effets antibactériens des miels confèrent à l’essaim sauvage un très bon état sanitaire. Il possède une capacité de résistance accrue face aux maladies et parasites.
• N’oublions pas que « Le microbe n’est rien, le terrain est tout. » dans ses conditions, Intéressons nous davantage à l’insecte avant de s'attaquer à la maladie !
avatar
COCO66

Messages : 68
Date d'inscription : 08/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum